Une nouvelle vie pour des sentiers oubliés à Baelen

Un groupe de travail de " 4837 en actions " a rouvert six échaliers fin 2022 dans le but de favoriser la marche de loisir, mais aussi utilitaire.

France Fouarge
 Le groupe de travail «sentiers oubliés» pourrait poursuivre ses réouvertures en fonction des réponses des propriétaires.
Le groupe de travail «sentiers oubliés» pourrait poursuivre ses réouvertures en fonction des réponses des propriétaires. ©-D.R.

Le groupe de travail "sentiers oubliés" de la Commission locale de développement rural (CLDR) de Baelen est passée à l’action la dernière semaine de 2022. Une dizaine de citoyens et d’élus ont remis en état six échaliers tombés dans l’oubli entre le chemin de la Joie et le chemin du Loup, le chemin de la Source et l’allée des Saules et entre Sur les Roches et le Calvaire. Cette réouverture fait suite à l’état des lieux dressé par le groupe "4837 en actions" il y a deux ans. "On a fait un ordre de priorité avec le groupe, les chemins qui permettaient de compléter une boucle et des passages existants, ceux qui permettent de relier un hameau par exemple plus facilement au village", explique Arnaud Scheen, échevin de la mobilité, et de poursuivre, " Il y a des courriers qui ont été envoyés aux différents propriétaires des parcelles, des prairies, il y a quelques mois en leur rappelant qu’un sentier passait par là et qu’il avait toujours une existence légale, qu’ils devaient faire en sorte de laisser l’accès libre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...