Une «cocotte-mobile» pour des œufs de qualité à Baelen

Brenda Bours fait appel aux Baelenois pour financer un poulailler mobile. L’une des étapes pour la reprise de la ferme familiale.

Pierre LEJEUne
 Envie de soutenir Brenda Bours? Il suffit de contribuer au financement du poulailler mobile.
Envie de soutenir Brenda Bours? Il suffit de contribuer au financement du poulailler mobile. ©Carolyn Loslever

En juin dernier, après "deux ans de test" , le Préchange (pour pré qui change et échange) voyait le jour. Derrière ce projet de maraîchage bio et d’élevage de poules, la Baelenoise Brenda Bours, fille de l’agriculteur Jean-Paul Bours.