La roue à aubes va enfin renaître

Go pour le projet du Baelenois Hervé Reul! Après plus de sept ans de démarches, la construction de sa roue à aubes peut enfin débuter.

Sarah Rentmeister

C'était il y a plus de sept ans. Hervé Reul acquiert à cette époque une ancienne filature de laine, la petite usine Tiquet, située à Forges, dans la commune de Baelen, pour la transformer en lofts. En déblayant le site, le chef d'entreprise (Reul Frères) fait une belle découverte: une roue à aubes datant de la moitié du XIXe siècle alors ensevelie sous des centaines de pneus. Amoureux du patrimoine, le trentenaire se met en tête de lui offrir un second souffle. «J'ai d'abord dû acquérir une partie du bief et obtenir le droit d'eau.»