« Produire du foie gras correctement »

Parfois décrié, le foie gras peut pourtant être produit « proprement » et en respectant les animaux.Un point d’honneur pour les producteurs baelenois de La Canardière.

S.C.
« Produire du foie gras correctement »
photo_2B.JPG ©La Canardière

La notoriété des produits de bouche de « La Canardière » n'est plus à faire ! Petite sommité régionale dans son domaine, l'exploitation de Baelen connaît un franc succès. « On a commencé en 2006 et depuis on a doublé l'exploitation, raconte la responsable Sylvie Manguette-Cornet. Tous les mois, on rentre 150 canetons. En été, on peut avoir jusqu'à 600 canards dans l'élevage. Pour l'instant, il n'y en a que 300 mais on en a abattu 150 pour les fêtes de fin d'année, comme on sait que la demande est très forte à ce moment. » Cette évolution et cette reconnaissance des clients s'expliquent notamment par les exigences des éleveurs. « On a choisi de limiter le gavage à 10 jours. En Belgique, c'est autorisé jusqu'à 14 jours et en France, certains le font durant un mois. Plus c'est gavé, plus c'est gros, mais ce n'est pas dans notre philosophie. Il faut respecter l'animal. S'il y a des canards qui ne sont pas prêts à être gavés, on ne force pas. Il faut analyser la situation au cas par cas et ne pas simplement suivre ce qui est autorisé. On ne dépasse jamais certaines quantités de nourriture et de toute façon notre gaveuse est un peu particulière et s'arrête automatiquement quand l'animal n'en peut plus. Le but c'est de ne pas faire souffrir les animaux. Il y a vraiment moyen de produire des canards gras correctement et respectueusement ».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.