Interpellation sur la propreté de la commune

Le conseiller communal de l'opposition José Kessler (Union) a interrogé la majorité quant au classement « dans la deuxième partie du peloton » de Baelen selon l'étude menée par le ministre Lutgen entre le 7 août et le 12 octobre 2008, concernant la propreté des villes.

Pour rappel, cette enquête s'est basée selon des critères bien précis : le regard pris en compte était celui d'un touriste qui visitait les lieux pour la première fois. Dans chaque commune, huit endroits stratégiques ont été analysés : axes de pénétration, zones résidentielles, abords de gares et d'arrêts de bus, abords d'écoles, coeurs des villes ou villages, rues commerçantes, abords d'attractions et itinéraires balisés. « Nous aimerions juste savoir quels vont être les efforts apportés pour gagner des points dans ce domaine ou si vous allez vous contenter de ce classement », a interrogé José Kessler. Ce à quoi le bourgmestre a répliqué « Tout d'abord, nous sommes sceptiques quant à ce classement, mais nous attendons de savoir quels endroits ont été analysés pour voir où des améliorations peuvent être apportées. Cela dit, c'est évident que nous ne sommes pas particulièrement heureux des résultats de cette enquête. Mais n'oublions pas non plus que la commune est traversée par deux nationales, la sortie d'autoroute est proche, ce sont des éléments qui ne jouent peut-être pas en notre faveur », a indiqué Maurice Fyon.G.B.