Trente-trois zones pour une intervention en douze minutes

Trente-trois zones d'intervention ont été délimitées par le gouvernement : la réforme des services de secours se met en place.

La réflexion sur la réforme des services de secours avait été entamée au printemps 2004 : elle a été concrétisée hier, avec l'adoption, par le conseil des ministres d'un projet d'arrêté royal présenté par le ministre de l'Intérieur, qui délimite les contours des zones d'intervention. «Dès le départ, nous avons travaillé en concertation avec l'administration, les fédérations de pompiers, et les unions des villes et communes», insiste Patrick Dewael. Le projet d'arrêté, adopté par le gouvernement et transmis au Conseil d'État qui a trente jours pour rendre son avis, est pris en application de la loi sur la sécurité publique, votée au printemps dernier par le Parlement fédéral. Il définit trente-trois zones d'intervention, à l'intérieur desquelles le délai maximal d'arrivée des services de secours sur les lieux d'un sinistre ne devra plus dépasser douze minutes.