L’Aubelois qui avait détourné l’héritage de sa compagne lourdement condamné

Belga
 Le prévenu a dilapidé près de 100 000 euros de l’héritage.
Le prévenu a dilapidé près de 100 000 euros de l’héritage. ©Philippe Labeye

Un habitant d’Aubel a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Verviers à une peine de 19 mois de prison. L’homme, né en 1988, a été reconnu couple du détournement d’un héritage obtenu par sa compagne de l’époque. Le prévenu a ainsi dilapidé près de 100 000 euros. Le couple s’est rencontré en 2013 et, à l’époque, le prévenu était déjà criblé de dettes. Une situation qu’ignorait celle qui partageait sa vie.

" J’avais fait un crédit pour une voiture. Malheureusement, elle a été accidentée mais je devais continuer les remboursements. Pour tenter de m’en sortir, j’ai contracté de nouveaux crédits. C’est ainsi que cela débuté " , avait raconté le prévenu qui reconnaissait les faits. Les 100 000 euros, retirés du compte de sa compagne, auquel il avait accès, ont en partie servi à rembourser les dettes du prévenu mais aussi à assurer son train de vie et ses passions. " Ma cliente faisait entière confiance à ce monsieur avec lequel elle avait des projets. Ils ont eu un enfant en décembre 2017. Elle a découvert le pot aux roses en 2018, lorsque le compte a été bloqué " , avait souligné l’avocat de la partie civile. Depuis les faits, seulement 3 000 euros ont été remboursés. L’avocat de la défense qui avait plaidé en faveur d’une suspension n’a pas été suivi par le tribunal qui condamne l’Aubelois à une peine de 19 mois de prison et lui accorde un sursis probatoire totale pour une durée de 5 ans.