Verviers: l’opération gaufres, une aide essentielle pour les Services de l’Apem-T21

Du 10 au 26 février, se tiendra la 48e opération gaufres. Une action de solidarité dont les bénéfices iront à 10 associations wallonnes, dont l’Apem-T21, basée à Verviers.

Julie Wolff
 Les associations participant à l’opération lancent également un appel aux bénévoles.
Les associations participant à l’opération lancent également un appel aux bénévoles. ©ÉdA J.Wo.

C’est devenu une tradition. L’opération gaufres, coordonnée par les Services de l’Apem-T21, revient en grande pompe, du vendredi 10 au dimanche 26 février prochains. Annulée en 2021 et organisée en mode mineur en 2022, l’équipe espère que cette édition, la 48e, sera sous le signe de la relance. "Et qu’elle servira de tremplin pour 2024", lance Henri-Christian Massin, le président de l’ASBL Les Amis des Services de l’Apem-T21.

Il faut dire que cette action de solidarité est devenue, au fil des ans, indispensable pour plusieurs associations qui œuvrent au bien-être, à l’encadrement et à l’intégration sociale de personnes en situation de handicap. En 2023, elles seront 10 (réparties dans toute la Wallonie) à prendre part à la vente des gaufres, dont les bénéfices leur reviendront.

"Ceux-ci permettent de combler la différence entre les subsides et les besoins des personnes accueillies et suivies dans nos différentes ASBL", note-t-il. Pour les Services de l’Apem-T21, cela représente 1% de leur budget annuel. "C’est une levée de fonds purs non négligeables", estime le directeur Xavier Rainotte. Les sous récoltés ici serviront, dans leur cas, à poursuivre la rénovation des infrastructures. "La toiture, c’est fait. On passe maintenant aux chaudières puis il faudra s’attaquer aux châssis."

Pour l’ASBL liégeoise Le Bercail, qui a lancé l’opération en 1975, il s’agira d’aménager de nouvelles unités de vie et de relancer, au sein de son service de jour Li Bricoleu, des activités artistiques. Du côté de Waremme, à l’ASBL Haut-Regard (qui organise en marge de l’opération un concert le 10 février), les fonds seront utilisés pour séparer les sanitaires des hommes et des femmes. "L’opération est surtout importante, pour nous, pour la sensibilisation. C’est un bon vecteur pour s’adresser aux citoyens et aller à leur rencontre", explique Nathalie Borremans. On compte également une nouvelle recrue parmi les associations: l’ASBL Les Grillons, de Chaudfontaine.

Durant 15 jours dont 3 week-ends, parents, bénévoles et amis des bénéficiaires seront présents dans de nombreux supermarchés et commerces de la région verviétoise avec leurs délicieuses gaufres (cannelle, chasse, chocolat et gaufrettes au beurre). Réservez-leur un bon accueil !

http://operationgaufres.be ou « Opération gaufres » sur Facebook.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...