Francis Claessens, dépanneur bien connu des Verviétois, a tiré sa révérence

C’est une figure emblématique verviétoise qui est décédée ce vendredi à l’âge de 70 ans.

F.F.
 Francis Claessens décédé de manière inopinée.
Francis Claessens décédé de manière inopinée.

Francis Claessens, personnage bien connu des Verviétois, est décédé d'une crise cardiaque ce vendredi 13 janvier 2023 à l’âge de 70 ans. Il laisse ses proches sous le choc de cette disparition très soudaine et inattendue. L’Avenir Verviers se joint aux nombreux messages qui se multiplient sur les réseaux sociaux et présente ses condoléances à sa famille.

Francis Claessens était connu dans notre région par son entreprise de dépannage et de pièces détachées. Il l’avait ouverte rue de Limbourg peu avant la naissance de son premier enfant en 1983, après avoir travaillé dans un café, repris un restaurant, et exercé comme maçon notamment. "Il a commencé comme garçon de café (au Carré en plein centre de Verviers) et il chipotait sur des voitures dans le garage familial, il a appris tout seul, et c’est sous les conseils de son épouse, Francine, qu’il a ouvert son commerce", rappelle sa fille Jessica. "Il n’a jamais travaillé pour l’argent, il a toujours travaillé pour aider les gens. Il a toujours été en pleine nuit dépanner les voitures par n’importe quel temps… Il a rendu service à la moitié de la Belgique !"

Ses proches décrivent ainsi un homme "très généreux, très courageux, qui n’a jamais baissé les bras, et qui est resté toujours très humble !"

En 2020, il remettait son entreprise à son fils, Kenton Claessens, pour reprendre un café à Dolhain, Le Café du Lierre, sur la place Léon d’Andrimont. Il laisse derrière lui sa femme, Francine, ses deux enfants (Jessica et Kenton) et quatre petits-enfants.

Francis Claessens repose au funérarium Cornet-Mockel (place Sommeleville, 35).

Les visites auront lieu ce lundi et mardi entre 17h et 20 h.

Les funérailles se dérouleront au sein de l’église Saint-Remacle le mercredi dès 10 h, avant l’enterrement au cimetière de Verviers.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...