Verviers; Il insulte et frappe des policiers et se jette dans la Vesdre pour leur échapper

Un homme de 23 ans est entre autres poursuivi pour exhibitionnisme et outrage à agents.

Belga
 L’individu avait été interpellé une première fois le 18 juillet à Verviers après une altercation entre plusieurs hommes.
L’individu avait été interpellé une première fois le 18 juillet à Verviers après une altercation entre plusieurs hommes. ©BELGAIMAGE  — photo prétexte

Le substitut du procureur du Roi de Verviers a requis, vendredi, une peine de deux ans de prison à l’encontre d’un jeune homme de 23 ans. Le prévenu, qui reconnaît la quasi-totalité des dix préventions qui lui sont reprochées, est poursuivi pour des coups et blessures, des menaces, de l’exhibitionnisme et des outrages à agents.

L’individu est interpellé le 18 juillet à Verviers après une altercation entre plusieurs hommes. La police l’auditionne puis décide de le placer au cachot. C’est à ce moment que la situation dégénère. Il se débat et insulte les agents.

Libéré, il est à nouveau interpellé le lendemain. Il menace des forces de l’ordre de faire tout sauter et pour éviter l’interpellation, il se jette dans la Vesdre. Lorsqu’il sort de l’eau il baisse son pantalon et montre son sexe au policier. Remis en liberté sous conditions en septembre, de nouveaux faits similaires sont commis le 25 novembre.

Si le parquet s’oppose à toute mesure de faveur, l’avocat de la défense est revenu sur l’enfance difficile du jeune homme originaire de Rwanda et qui est arrivé en Belgique à quatre ans: "Il a assisté au meurtre de ses parents et a appris à 22 ans qu’il avait encore de la famille dans son pays d’origine. Cette information a bouleversé le jeune homme, qui est tombé dans la drogue et l’alcool. Il a rompu les liens avec sa famille adoptive, a perdu son travail, a rompu avec sa compagne et s’est retrouvé à la rue".

La défense plaide en faveur d’un sursis probatoire avec des conditions strictes qui pourraient permettre au prévenu de se réinsérer dans la société. Jugement le 20 janvier.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...