Un troisième Coffee Beanz s’installera à la gare de Verviers-Central

L’odeur du café embaumera prochainement la gare de Verviers-Central, l’établissement verviétois s’agrandit.

Cindy Thonon
 C’est lors d’un voyage au Royaume-Uni que Ilyas Zaitouni, responsable de Coffee Beanz, est tombé amoureux du café.
C’est lors d’un voyage au Royaume-Uni que Ilyas Zaitouni, responsable de Coffee Beanz, est tombé amoureux du café. ©EdA LABEYE Philippe 

Les anciens guichets plutôt mythiques de la gare de Verviers-Central accueilleront prochainement le troisième Coffee Beanz de l’ambitieux responsable Ilyas Zaitouni. Deux établissements existent déjà dans la ville de Verviers, un situé dans le quartier de Hodimont et l’autre près de Crescend’Eau.

La gare de Verviers, une évidence ?

"C’est le premier point de vente de chez Coffee Beanz dans une gare en Belgique. Et il y a différents avantages: le premier, c’est d’avoir un café dans une gare où il n’en existe pas. Le deuxième, c’est avoir la possibilité de s’installer dans d’autres gares. Une fois qu’on a mis le pied dans une gare, c’est plus facile d’aller dans d’autres gares en Belgique", développe Ilyas Zaitouni. Et un autre point qu’il avance, c’est le passage fréquent. Il y a pas mal de va-et-vient qui permettent un autre public. "C’est un passage de 55 000 personnes par semaine d’après le sondage de la SNCB. Ça va être l’occasion de se faire entendre."

« Donner un coup de main à la ville »

La concurrence était rude, le projet du Verviétois a rivalisé avec d’autres grandes enseignes. Finalement, "il a été accepté par la SNCB de Verviers parce que c’est un projet original inspiré d’Angleterre et parce qu’elle voulait un produit local. On a eu l’opportunité de se développer ici sur Verviers". C’était clair pour lui, il a choisi de continuer ses projets là où il a vécu toute son enfance, "pour qu’on puisse faire de la ville de Verviers, une belle ville comme elle l’était auparavant. Le but premier était de donner un coup de main à la ville pour qu’elle puisse se développer".

Pas mal de transformations

Le troisième établissement ressemblera aux autres déjà présents à une exception, il sera plus spacieux, on parle d’une surface de 186m². Toute l’équipe s’active dans les locaux de la gare de Verviers. "Il n’y avait rien, dans le sens où le local était à l’état brut, il n’y avait pas d’électricité, pas de point d’eau…". L’amoureux de café et passionné espère que son troisième projet sera terminé dans le courant du mois de mars. L’entrepreneur pense déjà à l’après mais garde la tête sur les épaules. "Seulement quand tout sera fini, pourquoi pas se développer ailleurs ?"

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...