Les voeux et les priorités de nos bourgmestres pour 2023 (15) : Véronique Bonni, à Dison 

C’est par écrit que la bourgmestre de Dison, Véronique Bonni, nous a transmis ses bons vœux pour cette année.

La Rédaction de L'Avenir
 Véronique Bonni, bourgmestre de Dison.
Véronique Bonni, bourgmestre de Dison. ©- 

"Tirons notre révérence sur l’année 2022 qui s’achève. Après douze mois tumultueux, laissons place à une page blanche que je souhaite remplie des plus belles surprises, des plus belles aventures et de rêves exaucés en pagaille pour une vraie bouffée de bonheur. Aux Disonaises et Disonais, merci une nouvelle fois d’avoir été présents et de m’avoir donné le sourire. Pour 2023, partons avec de nouvelles ambitions, des espoirs et des passions. Le monde change, la société se transforme, nous devons plus que jamais réinventer notre avenir, notre vie, notre histoire. Ensemble travaillons main dans la main pour que 2023 soit l’année du renouveau. Croyons en nous", envoie-t-elle.

Un message plein d’espoir renforcé également par les projets prévus par la Commune pour les prochains mois. On y retrouve notamment le dossier de rénovation de la tour et des deux tourelles de l’église Saint-Fiacre, dans le centre de Dison, pour près d’un million d’euros, ou encore le projet d’agrandissement de la halte d’accueil Kilis Kids, rue d’Andrimont. En plus des projets de rénovation de voiries, le Collège planchera aussi sur d’autres chantiers en 2023, tels que la réfection du pont de Nasproué, la toiture de l’école Neufmoulin ainsi que de celle du Husquet. Enfin, 3 millions d’euros sont prévus dans le cadre du projet de parc urbain lié à la création d’une résidence service sur le site désaffecté Schmitz Schoonbroodt et ses alentours.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...