Soldes d’hiver: les commerçants de la région verviétoise sont prudents

Les stocks ne débordent pas cette année, la plupart des gérants ont essayé d’anticiper les différentes crises qui se sont succédé dernièrement. Les soldes démarreront plus calmement en termes de réductions.

Cindy Thonon
 Les stocks sont sains selon les commerçants, les réductions commenceront doucement.
Les stocks sont sains selon les commerçants, les réductions commenceront doucement. ©Romain RIXHON – ARCHIVE

Comme chaque année, les soldes d’hiver débuteront le 3 janvier. C’est dans un contexte, une fois de plus, compliqué que démarrent les réductions tant attendues par les clients. La crise énergétique touche tout le monde y compris les commerçants, deux sur trois déclarent que leur chiffre d’affaires a reculé sur ces six derniers mois. Certains mettent les bouchées doubles pour continuer à offrir leur service en diminuant la température dans leur établissement, en éteignant les enseignes lumineuses en dehors des heures d’ouverture ou encore en remplacement leurs ampoules. "J’ai mis en place plein de choses pour essayer évidemment de diminuer. J’ai changé tous les éclairages en LED, etc.", signale Frédérique Livet, aussi secrétaire de Malmedy Shopping. Mais les soldes d’hiver restent l’occasion de faire de la place, "ça permet de faire sortir les marchandises qui pourraient dormir 6 mois. Et ça va nous permettre de rentrer de la liquidité pour payer la marchandise qui arrive", détaille le chausseur Jean-Marc Englebert, également administrateur de Shop’in Verviers. Certains commerçants démarrent fort pour attirer les clients au premier jour des soldes, d’autres innovent en proposant des offres exceptionnelles tôt en matinée de 7 à 9h comme à Spa ou encore des nocturnes comme à Aubel jusqu’à 20 h.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...