Une conductrice fantôme interceptée sur la E40 à hauteur de Lontzen

Les policiers de la zone Vesdre-Gueule sont intervenus à plusieurs reprises dans la nuit de samedi à dimanche, notamment pour intercepter une conductrice fantôme sur l'autoroute.

Lise Cassoth
Chaque année, des dizaines d'automobilistes d'engagent à contre-sens sur l'autoroute. En dix ans, 242 personnes ont été blessées et 27 tuées dans des collisions avec un conducteur fantôme.
Une conductrice, âgée de 64 ans, roulait à contre-sens sur la E40, depuis Thimister-Clermont ©Belga

Les agents de la zone de police Vesdre-Gueule ont eu une journée et une nuit agitée. Ils sont intervenus à de nombreuses reprises, tout d'abord à 11 heures, à La Calamine. Un toit et deux véhicules en stationnement ont été gravement endommagés par une branche tombée sur la chaussée. Heureusement, personne ne se trouvait dans l'habitation au moment de l'incident. "Un enfant, debout à côté d'une des voitures, a sauté sur le côté à temps et n'est heureusement pas blessé."

Les policiers ont ensuite géré plusieurs accidents de circulation. Une conductrice, âgée de 64 ans, roulait notamment à contre-sens sur la E40, depuis Thimister-Clermont. Elle a été interceptée à hauteur de Lontzen, alors qu'elle se dirigeait vers l'Allemagne. A Eupen, un conducteur, fortement alcoolisé, a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté de plein fouet une barrière métallique, avant de finir sa course 100 mètres plus loin, au milieu de la chaussée. " Le véhicule impliqué dans l'accident a été remorqué, les pompiers ont nettoyé les lieux de l'accident et le conducteur a été contraint de renoncer à son permis de conduire." Cinq autres permis de conduire ont par ailleurs été retirés lors de cette soirée de la Saint-Sylvestre, pour conduite sous l'emprise de l'alcool.

Enfin, les agents ont également été appelés suite à un cambriolage à Eupen et pour des incidents liés à des feux d'artifice. Trois personnes ont par exemple été blessées au point de panorama Moorenhöle, à Eupen. Plusieurs personnes étaient rassemblées pour observer les feux d'artifice. " Malgré le vent fort, un homme, encore inconnu, a allumé soudainement un pétard. Plusieurs spectateurs ont alors exprimé leur mécontentement et ont été giflés par l'homme en question. L'agresseur a immédiatement quitté les lieux."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...