Liaison électrique entre Trois-Ponts et Theux: finalisation

Elia annonce la mise en service de la deuxième étape du projet de la Boucle de l’Est qui reliera les postes de Theux et Trois-Ponts.

Belga
 Le projet de la Boucle de l’Est a pour but de renforcer le réseau électrique et permettre accueillir de l’énergie d’origine renouvelable (photo prétexte).
Le projet de la Boucle de l’Est a pour but de renforcer le réseau électrique et permettre accueillir de l’énergie d’origine renouvelable (photo prétexte). ©L’Avenir – F.H. 

La liaison 70kV de la nouvelle ligne du projet Boucle de l’Est Step 2 entre Trois-Ponts et Bronromme (commune de Theux) est désormais en service, a annoncé vendredi le gestionnaire du réseau à haute tension Elia.

Cette étape signe la fin des travaux ligne pour la seconde partie du Step 2 de la Boucle de l’Est.

Cette mise en service permet de relier les postes de Brume et Trois-Ponts à ceux de Bévercé (Malmedy) et Heid-de-Goreux (Aywaille).

"Cela clôture une étape importante de la seconde partie de la Boucle de l’Est Step 2", se réjouit Elia, dans un communiqué. "Malgré les difficultés rencontrées ces trois dernières années et les contraintes extérieures qui ont fait du projet Boucle de l’Est Step 2 un projet hors du commun, les équipes ont réussi à réaliser les travaux" poste "et" ligne "dans les délais impartis", se félicite Nicolas Blanpain, chef du projet.

Des travaux ont également été effectués avec succès dans les différents postes électriques.

Avant la mise en service de la deuxième liaison (110kV) entre les postes de Trois-Ponts et Bévercé et la finalisation des travaux dans le poste de Bévercé, d’importants travaux de remise en état, de replantation et de revalorisation de la biodiversité devront encore être réalisés autour de la ligne durant l’année 2023.

Des travaux de démontage, démolition et enfin de finitions seront également réalisés aux postes de Trois-Ponts et de Brume.

Le projet de la Boucle de l’Est a pour but de renforcer le réseau électrique, notamment pour accueillir la production d’énergie d’origine renouvelable produite dans la région et assurer ainsi la transition énergétique.

Celui-ci est divisé en plusieurs phases. L’investissement pour ce step 2 (étape 2, NDLR) est de près de 33 millions d’euros.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...