Ce Theutois vient chez vous avec son atelier mobile pour réparer votre voiture

Avec son camion d’intervention, Ludovic Verhaegen se rend chez ses clients pour réaliser entretiens et réparations de leur auto.

Julie Wolff
 Ludovic Verhaegen a installé tout le matériel nécessaire dans son véhicule. «Un système assez novateur», note-t-il.
Ludovic Verhaegen a installé tout le matériel nécessaire dans son véhicule. «Un système assez novateur», note-t-il. ©EdA LABEYE Philippe 

Fini d’amener sa voiture au garage pour la journée voire plus. Désormais, le garage vient à vous, à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Voilà le concept pensé par le Theutois Ludovic Verhaegen, originaire de Verviers. Avec son Centre Mobile Auto, il s’est donné pour mission de faire gagner du temps à ses clients.

"Il n’y a rien d’improvisé. Ce concept est le résultat d’une longue réflexion, de deux ans et demi, explique-t-il. J’avais envie de lancer quelque chose qui sortait du contexte classique et qui faciliterait la vie des clients que j’ai côtoyés pendant 30 ans dans le secteur de l’automobile. Ceux-ci se plaignent toujours de la même chose: devoir passer la matinée, parfois la journée au garage pour un véhicule immobilisé. Le temps est précieux pour tout le monde."

Pour pallier ce problème, il a aménagé une grosse camionnette afin de la transformer en véritable atelier, prêt à intervenir partout dans l’arrondissement de Verviers. "C’est tout sauf simple à mettre en place, reconnaît-il. Ces années de réflexion m’ont permis d’affiner le système et de sélectionner le matériel précisément pour effectuer des travaux en service mobile. Dans l’automobile, il n’y a pas grand-chose qui est prévu pour cela. C’est un système assez novateur. On voit parfois quelques véhicules d’intervention pour des travaux bien précis, comme les pneumatiques. Ici, le camion me permet de faire la même chose que dans un atelier classique."

Entretien, réparation, maintenance ou encore service pneumatique, Ludovic Verhaegen voulait proposer un service complet. "Nous avons de quoi faire un atelier fermé avec une tente d’intervention pour pouvoir travailler à l’abri", ajoute-t-il. L’idée est aussi de se faire le plus discret possible. "On fait évidemment attention à ne pas endommager les lieux et on veille aussi au voisinage. Pour cela, on dispose d’un matériel relativement silencieux."

Un côté ludique

Retrouver un contact direct avec le client était aussi l’un des moteurs de l’entrepreneur. "C’est beaucoup plus agréable. O n peut prendre le temps de discuter avec chaque client, de savoir quelles sont ses attentes. Pour le client, cela lui permet aussi de voir ce qui est fait sur véhicule, ce qui ne se fait pas en atelier. Cela a un côté ludique: les gens apprécient de pouvoir poser des questions."

Son expérience au sein de plusieurs marques automobiles lui permet aussi de maîtriser les aspects techniques et législatifs. "Je connais les procédures internes des différentes marques. Cela permet de respecter les normes des constructeurs et les garanties. Les gens pensent toujours qu’ils sont obligés d’aller dans une concession officielle mais ce n’est pas le cas", rappelle Ludovic Verhaegen.

Côté prix, celui-ci travaille selon les barèmes des constructeurs et le nombre d’heures prestées. "Ainsi, le client peut comparer avec une concession classique."

 Ludovic Verhaegen voudrait augmenter sa flotte de véhicules.
Ludovic Verhaegen voudrait augmenter sa flotte de véhicules. ©EdA LABEYE Philippe

L’ambition de l’entreprise ? Couvrir toute la province de Liège

Comptant sur le bouche-à-oreille, Ludovic Verhaegen espère pouvoir développer davantage son concept.

Issu d’une famille d’indépendants, Ludovic Verhaegen avait toujours eu l’envie d’avoir sa propre affaire. "Mais dans le secteur de l’automobile, ce n’est pas évident. La plupart des petits garages sont aujourd’hui rachetés par des multinationales. Il est très difficile de rester indépendant", indique-t-il.

Ayant ouvert son carnet de rendez-vous fin septembre, celui-ci mise surtout sur le bouche-à-oreille pour faire connaître le Centre Mobile Auto. "On a fait ce pari, confie-t-il. Pour moi, c’est le moyen le plus sain pour se faire une clientèle. De ce fait, on doit constamment travailler sur la qualité de notre travail."

Jusqu’à présent, le concept a l’air de séduire. "Cela démarre plutôt bien. Ici, j’ai un planning à environ une semaine, une semaine et demie. L’ambition de l’entreprise est de pouvoir couvrir toute la province de Liège. L’idée est de pouvoir multiplier le concept et la flotte des véhicules."

Pour le moment, le Theutois travaille seul. Enfin presque. "J’ai la chance de pouvoir compter sur le soutien de ma famille, qui est derrière moi. Et heureusement. Mon frère m’aide beaucoup au niveau développement ; mon épouse m’aide énormément au niveau communication et administration. Engager quelqu’un à temps plein n’est pas possible pour l’instant mais on espère pouvoir le faire très rapidement", conclut Ludovic Verhaegen.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...