Un Verviétois privé de liberté pour des violences répétées à l'égard de sa compagne

Un homme a été privé de liberté pour des violences répétées à l'égard de sa compagne, en région verviétoise, a indiqué dimanche soir le parquet de Liège.

Belga
Le mois écoulé pour la remise de l'opposition avait permis à Maximilien d'enfin reconnaître sa culpabilité.
Photo prétexte violence. ©Photonews

Les policiers de la zone Vesdre ont appréhendé, dimanche, un individu né en 1989 et suspecté d'avoir frappé sa compagne depuis plusieurs jours. Il a été privé de liberté, dimanche peu avant midi. La victime affirme qu'elle a reçu des coups depuis près d'une semaine. Blessée, elle se trouve en incapacité de travail pour une durée initiale d'au moins sept jours. L'homme a été entendu par les policiers. Il leur a déclaré que sa compagne ment. Le suspect a été déféré au parquet de Liège, dimanche peu après 13h30.