40 mois de prison et 16 000 € d’amende pour un dealer en séjour illégal

L’homme de 34 ans avait été contrôlé à deux reprises en possession de drogue par la police.

 Le prévenu avait reconnu avoir vendu de la cocaïne.
Le prévenu avait reconnu avoir vendu de la cocaïne. ©Rainer Fuhrmann — stock.adobe.com 

Un homme, né en 1988, a été condamné mercredi, par le tribunal correctionnel de Verviers, à une peine de 40 mois d’emprisonnement assortie d’une amende de 16 000 euros pour trafic de stupéfiants — notamment de cocaïne — entre le mois de mars 2020 et le mois d’août 2022.

Il avait été interpellé une première fois lors d’un contrôle routier à Verviers le 23 novembre 2021 en possession de cocaïne. Les policiers avaient aussi retrouvé de l’argent liquide ainsi qu’un téléphone portable. L’analyse de ce dernier avait permis de déterminer qu’il était fréquemment en contact avec des toxicomanes connus. Un passeport marocain avait aussi été retrouvé alors que le trentenaire prétend être Algérien.

Condamné en 2022 à une peine de 18 mois de prison pour des faits similaires antérieurs, il a encore fait l’objet d’un contrôle policier qui s’est avéré positif, le 5 août 2022 à Liège.

Les explications du prévenu qui avait reconnu avoir vendu de la cocaïne n’ont pas convaincu le tribunal qui estime que toutes les préventions sont établies et le condamne à une peine de 40 mois de prison et une peine de 2 000 euros d’amende majorée des décimes additionnels soit 16 000 euros.