57000 euros pour aider les mamans célibataires en situation de pauvreté à Dison

57 000 euros de subsides pour venir en aide aux femmes en situation de monoparentalité bénéficiaires d’un revenu d’intégration.

S.RE.
 Le projet MIRIAM décroché par le CPAS de Dison se concentre sur les mères isolées vivant dans la pauvreté.
Le projet MIRIAM décroché par le CPAS de Dison se concentre sur les mères isolées vivant dans la pauvreté. ©© ÉdA LABEYE Philippe 

Le CPAS de Dison a été officiellement informé que le projet qu’il a introduit fait partie des 15 projets sélectionnés en Wallonie lors de l’appel à projet "MIRIAM" du SPP Intégration Sociale. La subvention annuelle, de 57500€, permettra de couvrir l’engagement de personnel et les frais de fonctionnement. Le CPAS pourra bénéficier de cette subvention annuelle jusqu’en 2024, indique le président du CPAS de Dison Régie Decerf (PS) par voie de communiqué de presse. Qu’est-ce que le projet "MIRIAM"? "MIRIAM est un projet d’empowerment (pouvoir s’agir, émancipation) de femmes en situation de monoparentalité bénéficiaires d’un revenu d’intégration (ou son équivalent). Le projet MIRIAM se concentre sur les mères isolées vivant dans la pauvreté. Le projet utilise une approche holistique qui se concentre sur dix domaines de vie différents. Les mères monoparentales en situation de pauvreté bénéficient d’un suivi individuel intensif, mais une grande importance est accordée aux accompagnements collectifs qui ont lieu au moins une fois tous les quinze jours." Le projet MIRIAM, après des expériences pilotes dans un nombre réduit de CPAS, a pu être étendu grâce à l’action de la ministre de Lutte contre la Pauvreté, Karine Lalieux, qui a décuplé le budget alloué à ce projet, le faisant passer de 435000€ à 4,5 millions d’euros.