Le Festival Voix de femmes a 30 ans!

L’événement bisannuel réunira une centaine d’artistes au cours de 26 événements dans 12 lieux de la Cité ardente, du 14 au 30 octobre.

Porté par l’association du même nom depuis 1991, le festival Voix de femmes bisannuel (toutes les années impaires) organisé en octobre à Liège, fête cette année son 30e anniversaire.

Voulu pluridisciplinaire, il donne à voir, entendre et penser les pratiques des artistes femmes sous toutes leurs formes: «celles qui explorent, questionnent et repoussent les limites avec audace et curiosité».

Pour cette 15e édition, l’équipe du festival a choisi de Dis/continuer. «Tout au long de la programmation, on se posera la question de nos héritages: ce que nous voulons chérir, transformer, ou arrêter», explique Flo Vandenberghe, co-directrice.

Attaché à un format long et nomade depuis 2017, le festival s’installera du 14 au 30 octobre dans 12 lieux de la Cité ardente: à l’An Vert, Chez Barricade, à la Cafétéria Collective Kali, à la Chaufferie - Acte 1, aux Chiroux, au Cinéma Le Parc, au CPCR, aux Grignoux, au KulturA, chez La Grande Ourse, chez Livre aux Trésors, et au Manège Fonck. Le festival réunira une centaine d’artistes durant 17 jours au long de 26 événements: projections, concerts, expo, théâtre, littérature, conte, danse, performances... Le festival se veut également davantage participatif avec des rencontres, ateliers...

Se défendre

Dans cette édition, «il sera beaucoup question de l’auto-défense féministe, de force, violence...», indique Elise Dutrieux, chargée de communication. Le collectif Marthe plantera ainsi le drapeau de l’auto-défense féministe au Manège Fonck avec sa nouvelle pièce «Tiens ta garde» le mercredi 20 octobre à 20h. Le mardi 19 octobre à 20h au cinéma Le Parc, Elisa Vdk donnera la parole à la quatrième vague de féministes bruxelloises avec son documentaire «Les Nouvelles Guérillères».

Des initiations à l’auto-défense physique et verbale seront également proposées le mercredi 20 octobre de 13 à 17h à La Chaufferie-Acte 1 et CC Kali.

La Worl music

Dans le cadre de cette édition anniversaire, Voix De Femmes interroge l’un de ses ancrages historiques: la catégorie «World Music». «Nous essayerons de porter un regard critique et décolonial sur le secteur et nos propres pratiques», précise Elise Dutrieux, et ce au travers d’une rencontre menée par Souria Cheurfi au KulturA (16 oct./17h) et d’un atelier guidé par Marion Schultz les 16 et 17 oct. au CC Kali.

Une carte blanche sera donnée à Rebecca Ann Rosen, autrice de bande dessinée, illustratice, graphiste et sérigraphe, avec trois moments programmés durant le festival.

Retenons également deux jours à la rencontre des pratiques musicales traditionnelles du Sud de l’Italie, leurs origines et leur histoire, avec les musiciennes d’Hysterrae les 16 et 17 octobre au CPCR.

Une billetterie adaptée

Trois prix différents sont proposés cette année (prix solidaire, moyen ou de soutien), «selon la situation et moyens de chacun, sans justification».

A noter que cette édition sera accessible à tous, «en proposant des formes bilingues en langue signée et parlée, et en formant une partie des bénévoles à l’accueil des personnes malentendantes et sourdes, et malvoyantes et aveugles».

Des activités kids friendly sont prévues, ainsi que des garderies à la demande sur certains événements.

Aude QUINET

Infos et tickets en ligne sur festival.voixdefemmes.org et chez Livre aux Trésors, place Xavier Neujean 27A à Liège.