Des travaux qui changeront le visage de la N5 entre Walcourt et Philippeville

Jeudi soir, un public nombreux a assisté à une réunion d’information sur la mise à gabarit autoroutier de la N5 entre Fraire et Philippeville.

Vincent PINTON

Dans les années 2014-2015, des travaux de rénovation avaient impacté la N5-E420 entre Somzée et Fraire. À présent, c’est à la réhabilitation et à la sécurisation du tronçon suivant, compris entre Fraire et Philippeville, que compte s’attaquer le Service public de Wallonie (SPW). Une enquête publique est ouverte jusqu’au 26 janvier à Walcourt et jusqu’au 31 janvier à Philippeville, dans le cadre de ce projet qui va changer le visage et l’environnement des communes concernées. Dans le but d’informer la population à ce sujet, une première réunion d’information était organisée ce jeudi soir à la salle communale d’Yves-Gomezée, qui était comble pour l’occasion. Pierre Colette, du SPW, a présenté le projet et répondu aux déjà nombreuses questions des riverains de Fraire et d’Yves-Gomezée. "Le tronçon qui nous occupe représente 6,5 km de voie rapide que nous comptons réhabiliter et surtout sécuriser car il compte plusieurs carrefours dangereux", déclare-t-il.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...