Eunice a terrassé le chêne Maillard

Cet arbre remarquable séculaire n’a pas résisté à la tempête. Déjà malade, il a fini par se coucher vendredi face à la force des vents violents.

Jacques De Mol,Jacques De Mol
Eunice a terrassé le chêne Maillard
Voilà ce qu’il reste de ce chêne quadri-centenaire. ©ÉdA

Rien de comparable bien sûr avec les dégâts que la tempête Eunice a laissé sur son passage vendredi. Il n’empêche, depuis vendredi, les Thudiniens sont orphelins de leur chêne Maillard. Faisant partie du patrimoine naturel thudinien, cet arbre remarquable de 5,6 mètres de circonférence avait été planté dans le bois des Waibes aux environs de 1600, selon les calculs de la Division Nature et Forêt de Thuin.