Le Thudinien a l’esprit d’entreprise, comme Elea qui est passée de la bibliothèque à la pâtisserie artisanale

Malgré la crise, une soixantaine de commerces ont vu le jour ces deux dernières années. C’est aussi cela, l’effet Covid. L’envie de changer de vie.

Jacques De Mol
Le Thudinien a l’esprit d’entreprise, comme Elea qui est passée de la bibliothèque à la pâtisserie artisanale
Elea Fioroni est devenue indépendante. Elle propose des pâtisseries artisanales. Elle fait partie des nouveaux commerçants de Thudinie. ©ÉdA – 501878778913

"Ma petite entreprise, ne connaît pas la crise." Ce refrain chanté par le regretté Alain Bashung serait-il repris en chœur par les indépendants et artisans thudiniens? Selon une étude de l'agence du développement local éponyme, cinquante-sept nouveaux commerces ont vu le jour dans l'entité thudinienne depuis 2020.