Thuin: Yves Caffonette poussé vers la sortie

L'échevin devra respecter l'accord des élections 2018 et quitter son siège. Il sera remplacé par Fabian Pacifici.

Nathalie Bruyr

Il aura fallu plusieurs mois et pas mal de discussions pour faire appliquer l’accord pris en 2018 lors de la conclusion du pacte de majorité. Le médiatique élu PS Yves Caffonette avait alors accepté de limiter son mandat d’échevin à trois ans. Mais, l’échéance approchant, le mandataire avait rué dans les brancards et annoncé sa volonté de rester en place qu’à la fin de la législature. En novembre 2021, une première réunion de l’Union Socialiste Communale avait entendu les motivations d’Yves Caffonette et décidé de rouvrir le débat en le soldant par un vote des militants. Une seconde réunion, le 30 novembre, avait acté la volonté d’une majorité de faire respecter l’accord de 2018. Non sans émotion, l’USC signait la fin de la fonction scabinale d’Yves Caffonette, et d’une page importante de l’histoire socialiste thudinienne.