Thuin: une cure de jouvence pour la péniche-musée Thudo

La péniche abritant l’écomusée de la batellerie est un véritable symbole du passé batelier de Thuin. Elle avait besoin d’une remise à neuf avant d’accueillir à nouveau desvisiteurs dans quelques semaines.

Stéphane Lust

Mardi 8 juin, 8 h 30, le Thudo lève les amarres et quitte son quai de la ville basse pour prendre la direction du chantier naval Vankerkoven à Pont-de-Loup (le dernier existant encore sur la Sambre), où il subira un très gros entretien après être resté à quai depuis 5 ans. La péniche démarre au quart de tour et, après avoir manœuvré, elle mettra plus de 6 heures avant d’arriver à destination.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...