PHOTOS | Scène sur Sambre: chaude ambiance le samedi

Le festival Scène sur Sambre a attiré peu de festivaliers ce vendredi malgré une belle affiche. Cette 7e édition sera-t-elle la dernière?

Nathalie Bruyr

Le festival a mis du temps à prendre son rythme de croisière. Le bateau semblait voguer sans remous. Mais, à deux jours de son ouverture, une vague a menacé de le balayer. Trop de difficultés, financières ,logistiques et artistiques ont fait dire à l’organisateur Cédric Monnoye, qu’il s’agirait peut-être de la dernière édition. La maigre affluence vendredi, malgré une belle affiche pop-rock, semblait le confirmer.

Pourtant, il y avait du bon son pour dérouiller les oreilles des festivaliers: la fraîcheur de Delta, les vrais rockers de The Sore Losers ou Black Box Revelation, le très attendu Puggy ou l’électrique Goose.

Chaud le samedi

Comme la veille, la foule a mis du temps à rejoindre la plaine du festival, comme si seuls Saule et Christophe Maé méritait son attention. Il y avait pourtant de jolies voix et notes à entendre dès le début de l’après-midi avec la tonique Laura Crowe, les sonorités joyeuses de David Léo ou la puissance vocale de deux jeunes révélations féminines, Typh Barrow et Mia Lena.

Sans doute la chaleur estivale incitait-elle plus à flâner en bord de Sambre qu’à se presser devant la scène des barges…

À lire dans L'Avenir Entre-Sambre-et-Meuse du lundi 28 août, sur tablette, smartphone ou PC