Inévitable Baïolet

Dès la fin de leur course, les participants pouvaient faire parvenir leur chrono via un formulaire accessible sur le site du challenge Guérit et donc un classement a été établi dimanche en fin de soirée (sous réserve de vérification des paiements).

Renaud Leblanc avait établi un très beau chrono sur la longue distance (9,3 km en 34.03) mais l’inévitable Nicolas Baïolet est venu quelques heures plus tard pour en signer un meilleur (32.48) et remporter ainsi cette première manche. Sur le court, Jonathan Urbain poursuit sur sa lancée de sa belle saison hivernale (5 km en 17.28). Chez les dames, les gagnantes sont Karine Hamoir (43.08) et Sabine Fostroy (22.50).