Commune zéro déchet: on avance - Une taxe abusive

Lors du dernier conseil communal, l’échevin Alain Lalmant a informé sur l’avancée du dossier «commune zéro déchet».

Nathalie Bruyr
Commune zéro déchet: on avance  - Une taxe abusive
La gestion des poubelles publiques est à l’étude afin de l’optimaliser et empêcher ainsi les débordements inciviques. ©ÉdA – 30436666783

L'échevin Alain Lalmant y a fait le point sur une série de démarches en cours, dans le cadre du respect du plan wallon des déchets. Il a rappelé qu'une analyse de l'optimalisation de la gestion des poubelles publiques était en cours, qui concerne un parc de plus ou moins 70 poubelles. «Il s'agit de voir si, en termes de capacité, de vidange, de localisation, de surveillance, il n'y a pas lieu d'adapter nos pratiques, a-t-il expliqué. Nous avons reçu un subside de 14 000€ pour l'achat de caméras de vidéosurveillance; nous recevrons prochainement deux poteaux avec deux caissons. De plus, lors du conseil de police, le président et bourgmestre de Sivry-Rance Jean-François Gatelier a demandé que la zone Botha planche sur l'acquisition de caméras mobiles à mettre à disposition des communes qui le souhaitent.» Dans la commune, la propreté et la chasse aux déchets passe aussi par une «opération bivouac»: cette année, le nettoyage réalisé avec l'aide de bénévoles, aura lieu sur le site des trois étangs communaux.