Les dons ne se perdent pas

Les deux médecins africains, Firmin N’Dongo et Vincent Ulema ont insisté sur la bonne utilisation locale de dons faits par CHOC.

R.J.

Les participants au séjour africain de CHOC et de PCE de Sivry-Rance ont commenté un montage de photos et vidéos réalisés cet été. Ils ont souligné le dépaysement connu là-bas avec surtout la chaleur étouffante, le manque d’eau courante et les méthodes de travail africaines.