Vent de déraison sur le parc éolien

Notre article « Vent de déraison sur le parc éolien » a fait réagir le D r Marchandise qui nous prie de publier son point de vue.

«Dans son article du 10 septembre 2010 intitulé « Vent de déraison autour du parc éolien de Grandrieu », Vers L'avenir a écrit que les Grandrieutois présents à la présentation par la société KDE Energy de son projet éolien à Grandrieu étaient au mieux minoritaires, au pire étouffés dans leur prise de parole par l'ASBL Vent de raison. La réalité est toute autre. Non seulement les Grandrieutois étaient largement majoritaires à cette réunion, mais ils sont massivement opposés au projet éolien, approuvé par les autorités communales sans aucune concertation préalable. Afin de pouvoir se faire entendre, les nombreux Grandrieutois opposés au projet se sont fédérés au sein d'une association de fait, qui a fait appel à l'ASBL Vent de Raison pour bénéficier du soutien juridique et technique nécessaire. C'est au nom de ces Grandrieutois que des représentants de Vent de Raison ont posé de nombreuses questions au promoteur. Par ailleurs, contrairement à ce qu'affirme l'article, le Dr Marchandise n'est pas un Bruxellois ayant une résidence secondaire à Grandrieu mais un Grandrieutois, propriétaire d'aucune résidence secondaire, travaillant à Bruxelles. L'action de se coucher par terre devant les autorités communales avait pour objectif d'illustrer l'opposition farouche mais non-violente au projet éolien, à la manière des disciples de Gandhi se couchant par terre devant les soldats anglais venus réprimer leur manifestation afin d'éviter d'être piétinés par leurs chevaux. »

Dr Alain Marchandise

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.