Une longue procédure

Avant le débat, le promoteur KDE et le bureau d'études SGS ont présenté les motivations et étapes du projet éolien.

Une longue procédure
12164377 ©© KDE

Le ch oix de la zone figure évidemment en tête des étapes préalables à l'introduction d'un permis unique. Il a été largement expliqué ce mercredi soir. Une bonne partie de l'entité offrant des milieux naturel et humain protégés, il restait peu de solution à part cet arc longeant la frontière française. Grandrieu se situant à 230 m d'altitude, l'entreprise table aussi sur un bon rendement éolien. La suite du processus laisse 15 jours après la réunion d'information publique (soir jusqu'au 24 septembre) pour permettre aux citoyens de déposer ses avis et suggestions auprès du promoteur du projet (KDE Energy, Square de Meeûs 38/40 à 1000 Bruxelles) ou du Collège des bourgmestre et échevins de Sivry-Rance (Grand-Place 1 à 6470 Sivry-Rance).

Après cela débute l'étude d'incidences, menée durant plusieurs mois par le bureau d'études gembloutois SGS, pour évaluer l'impact de la construction, du fonctionnement et du démantèlement du parc projeté. Une fois celle-ci terminée, KDE Energy pourra déposer une demande de permis, ouvrant une nouvelle phase de consultation de 30 jours au cours de laquelle le public peut consulter l'étude d'incidence et émettre ses remarques avant que l'autorité régionale rende son avis.

N.B.