Questions de riverains

On le dit ci-contre, peu de questions directement en rapport avec le dossier de Grandrieu ont été posées. Néanmoins quelques riverains ou habitants de villages voisins ont pu s'exprimer. Avec des questions beaucoup plus pratiques : impact paysager sur la vallée de la Hantes (côté Beaumont), durée de construction, tracé des tranchées, site de raccord au réseau ou encore, intérêt financier des citoyens...

Beaucoup trouveront réponses dans l'étude d'incidences qui doit être effectuée à partir du 24 septembre. Mais les promoteurs peuvent déjà préciser quelques données : l'ensemble des travaux, de l'aménagement de chemins jusqu'au raccord à la cabine de Solre-Saint-Géry devrait durer 12 à 18 mois. Quant à l'intérêt financier pour le citoyen, KDE Energy a précisé que dès le départ, elle avait discuté avec la commune pour ouvrir le capital du parc aux citoyens. Pour le bourgmestre de Sivry-Rance, l'idée est d'utiliser les retombées financières d'une éolienne pour financer d'autres activités en lien avec le développement durable. Prudent face au déchaînement de réactions survenues mercredi soir, il a dit attendre l'étude d'incidences pour se faire une idée plus précise et affirmé que l'avis des Grandrieutois sera pris en compte.N.B.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.