Agressées dimanche, lors de la manif contre les violences

Même quand le message est écrit en grand, certains ne le comprennent pas. Des manifestantes de l’Entre-Sambre-et-Meuse ont été alpaguées violemment lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes.

P.L.
Agressées dimanche, lors de la manif contre les violences
Les slogans de dimanche n’ont pas été compris par tous… ©Photo prétexte Photo News

Trois manifestantes de l’Entre-Sambre-et-Meuse, accompagnées d’une amie namuroise et d’une Bruxelloise, ont participé, dimanche, à la manifestation contre les violences faites aux femmes. Créatives, leurs costumes et slogans ont marqué les esprits, si bien qu’elles ont vite été alpaguées par des journalistes pour répondre à quelques questions. Profitant de leur retard sur les autres manifestants, des gens encagoulés les ont ensuite alpaguées sur le chemin du retour.