«Ensemble La Vie Continue»: cinq centres et 300 emplois à la clé en Entre-Sambre-et-Meuse

En construisant des centres d’accueil pour handicapés dans la région, «EnsembleLa vie Continue» va créer près de 300 emplois. Rencontre avec ses responsables.

Jean-Luc Henrard
«Ensemble La Vie Continue»: cinq centres et 300 emplois à la clé en Entre-Sambre-et-Meuse
À Walcourt, les blocs résidentiels sont distribués autour d’un bâtiment central en «U». ©ÉdA – 501032274643

Philippeville, Pry-lez-Walcourt, Froidchapelle, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Mariembourg… La société «Ensemble La Vie Continue», émanant en partie du holding luxembourgeois «Yellowstone», va devenir un acteur marquant en Entre-Sambre-et-Meuse. Aux quatre coins de la région, ELVC va implanter des centres d’accueils pour personnes handicapées mentales. Cinq projets sont en cours et d’autres devraient encore suivre. Derrière ELVC, on trouve principalement Ludovic Coulon, responsable du développement de la société en Wallonie, flanqué de deux promoteurs carolos pour la partie immobilière.