La bibliothèque sans domicile fixe

Le conseil communal avait déjà marqué son accord concernant la vente du bâtiment de l’ancienne école «Mathot», à proximité de la Croix-Rouge.

J.J.
La bibliothèque sans domicile fixe
Le palais de justice est destiné à accueillir la bibliothèque de Philippeville, peut-être l’année prochaine. ©Philinfo.be

Ce bâtiment abrite encore actuellement la bibliothèque. Lors de la dernière séance, le conseiller Christophe Corouge (PS) s’est une nouvelle fois étonné de la rapidité avec laquelle ce bâtiment s’est vendu. Pour lui, c’était d’autant moins urgent qu’aucun autre lieu n’est prêt à accueillir les livres et les lecteurs. Le projet de les installer dans la caserne des Fours est assez poussiéreux et semble hypothétique.