Entre-Sambre-et-Meuse: moins de camps en été... mais avec quelle distanciation?

Autoriser les camps de jeunes est positif pour l’économie régionale en Entre-Sambre-et-Meuse. Mais qui va contrôler quoi?

Patrick LEMAIRE,J.-P. Dt.,J.DM.
Entre-Sambre-et-Meuse: moins de camps en été... mais avec quelle distanciation?
Comment assurer une distanciation lors d’une activité dont l’objectif est d’apprendre à vovre ensemble? Cela parait comme ke casse-tête de l’été. ©Reporters / QUINET

C’était encore le flou, ce week-end, dans les communes du sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse, fort prisées des mouvements de jeunes, chaque été pour l’organisation de camps. Accueillir des jeunes est intéressant pour l’économie locale mais cette fois, les bourgmestres se demandent dans quelles conditions cela va s’organiser.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.