Philippeville B ambitionne le Top 3

«Nous avions laissé filer deux unités lors de la joute aller contre une équipe jeune, talentueuse et en devenir, annonce Daniel Golinveau, le mentor de Mesnil.

FLO

Si nous voulons passer la trêve au chaud et continuer à rêver de réduire l’écart avec les formations qui nous devancent, nous devons continuer à travailler correctement en semaine et, surtout, devons réaliser les meilleurs résultats possibles lors des deux dernières journées de 2019, lors des réceptions de Philippeville B et de Frontières. Avec une grosse partie du noyau pas habituée à jouer les premiers rôles, je sens qu’il est temps que la trêve arrive. Physiquement, nous sommes très bien, mais je pense que mentalement, certains ont besoin de souffler. Nous ne sommes pas encore arrivés, il faudra signer un deuxième tour équivalent, voire meilleur pour rester à notre place.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.