Braqueurs de la N5: dix et quinze ans de prison

Le parquet avait requis 15 et 18 ans pour les deux auteurs principaux. On n’en est pas loin. Toutefois, la tentative d’homicide n’a pas été retenue.

Catherine Dethine
Braqueurs de la N5: dix et quinze ans de prison
Point commun entre les commerces victimes des braquages: ils étaient tous situés non loin de la N5. ©ÉdA – 40430392715

Dans ce dossier, deux faits datés de 2010 étaient visés dans la citation. Néanmoins, c’est bien entre décembre 2016 et avril 2017, que ceux que l’on surnommait «les braqueurs de la N5" ont sévi. Six mois ou pas moins de 7 vols avec violence ont été commis dans des stations-service, des magasins hard discount et des moyennes surfaces, du côté de Mariembourg, Philippeville ou encore Gerpinne. Une déferlante qui a connu un pic lors d’un échange de coups de feu entre la police et un des auteurs. C’était en février 2017, à Ham-sur-Heure.