Une subvention pour les matous

Philippeville et Doische vont recevoir une petite subvention dans le cadre de l’identification et de la stérilisation des chats.

Une subvention pour les matous
La loi impose désormais de faire enregistrer et stériliser son chat s’il est né après le 1er novembre 2017. ©ÉdA – 302497523846

Un programme de soutien aux responsables de chats va être organisé dans 83 communes wallonnes grâce au soutien financier du ministre wallon du Bien-être animal. Parmi ces communes, on trouve Doische et Philippeville.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.