Golinveau et Verrier remettent ça

Ici, il faut porter la lampe frontale pour ne pas se mélanger les pinceaux. Mais dans ce contexte plutôt féerique, tout le monde prend son pied.

Maurice MINE

Franchimont, patelin de la commune de Philippeville, est un village où il fait bon vivre. Tout le monde connaît les 12 heures de la Chinelle, véritable festival de la moto en été. Autre petit exemple, le carnaval organisé le 2° samedi du mois de mars, attire plus de 2000 personnes… Et le comité des fêtes qui collabore à ce bel esprit de famille n'est pas né de la dernière pluie. Les Frédéric et Jean-Louis Jacquemyn aux côtés des Bruno Romain et autre Jean-François Mathieu savent y faire lorsqu'il s'agit, comme vendredi soir, d'allumer la mèche des braseros installés sur le parcours des 5 et 10 kilomètres.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.