Avant-derniers!

Victorieux de Profondeville (2-0) et auteurs d’un nul mérité à Jemeppe (1-1), ils se sont rapprochés de leurs principaux adversaires en doublant leur capital points. Ces deux matchs référence demandaient confirmation. Face à des Grand-Leeziens tout auréolés d’un plantureux succès sur Bioul (le premier depuis le 7 octobre), les Etoilés, toujours privés de Wasiolek, blessé, ont quitté l’encombrante lanterne rouge. Un beau cadeau pour François Poix, récent papa. «Ce bilan de sept sur neuf fait énormément plaisir, se réjouissait Thierry Bormans, le coach local. Il a fallu le temps de régler le problème défensif, de trouver la bonne carburation avec la zone. Sera-ce suffisant dimanche prochain contre Couvin? Tout ce que je sais, c’est que la mentalité a changé par rapport au premier match de championnat».

P.C.

Leader lors de la première partie du championnat, ils ont alors connu un sérieux passage à vide avant de renouer avec le succès à domicile contre Bioul (5-0). Une victoire que les Grand-Leeziens souhaitaient confirmer lors d’un déplacement aux caractéristiques du match piège.