Le massacre de 1914 commémoré

Nous sommes le 25 août 1914. À Surice, la folie meurtrière s'abat. Sur les 138 maisons du village, 130 sont incendiés...

Frédéric JAMME

Une folie. Un acharnement sans pitié s'abat sur Surice ce 25 août 1914. Ce jour, 69 hommes perdent la vie, à l'aube de la Première Guerre mondiale.

96 ans plus tard, une cérémonie solennelle se déroule au village. L'abbé Marcel Colignon célèbre l'eucharistie, devant une foule nombreuse, avec d'anciens combattants, les autorités communales de Philippeville et la fanfare royale Les Amis Réunis de Saint-Aubin. En cortège, ils se sont ensuite souvenus de cette folie meurtrière.

Représailles

Ce 25 août 1914, les forces alliées se replient sur Mariembourg. Un échange de tir avec les soldats allemands cause la mort d'un officier germanique. La colère est grande chez l'ennemi. La vengeance se déploie. Est-elle justifiée avec une telle férocité ? Sûrement pas. Au lieu-dit Les Fosses, 37 hommes sont fusillés tandis que 32 autres trouvent la mort dans leur maison.

À l'aube du 25 août, toutes les maisons ou presque du village sont incendiées et les habitants conduits au lieu-dit Les Fosses. Les femmes et les enfants sont épargnés tandis que les hommes sont fusillés. Sur les 138 maisons, il en subsiste 8...

Ce sont ces événements tragiques que les autorités communales n'ont pas voulu oublier lors de cette commémoration.