Le conflit perdure à l’Heureux abri

Le climat est toujours tendu au sein de l’Heureux abri. De nouveaux arrêts de travail sont programmés.

N.B.

Début mai, des membres du personnel de l’institution d’enseignement secondaire spécialisé avaient brièvement débrayé pour alerter sur le manque de concertation sociale et de transparence en matière de finances et de gestion sanitaire. L’action était soutenue par l’Appel, l’aile Enseignement libre du syndicat libéral CGSLB.