Un conducteur ivre percute un train

«S’il n’a pas allumé un cierge avant, il pourra le faire après », commentait-on en gendarmerie hier dans les Ardennes françaises à propos d’un conducteur belge qui l’a échappé belle, dans la nuit de mardi à mercredi malgré « une grave erreur de conduite ».

Nathalie DIOT

Peu avant 23h30, l’homme âgé de 48 ans et natif de la région de Bruxelles a percuté un train de marchandises au passage à niveau de Rumigny.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.