Les ténors du Dehalle en tenue de gala

Dimanche, le Val d’Heure a attiré 610 coureurs dans les rues et bois d’Ham-sur-Heure. Les favoris du challenge ont tenu leur rang.

Geoffroy Bruyr
Les ténors du Dehalle en tenue de gala
PLus de six cents coureurs sont partis du château communal dimanche matin. ©ÉdA – 501983190034

Ce dimanche marquait le grand retour du Val d’Heure. S’il avait été organisé en virtuel l’an dernier (et étalé sur une semaine), les runners étaient cette fois bel et bien conviés tous ensemble au château communal à 10 h 30, à la plus grande joie de toutes et tous.

Reprise une nouvelle fois dans le challenge Delhalle (4e manche après la Printanière d’Erpent, le cross de Bousval et la Chaumontoise), l’épreuve qui fêtait sa 25e édition a attiré du monde (610 participants), et même du très beau monde puisque les grosses pointures du challenge avaient fait le déplacement.

Déjà victorieux des deux précédentes manches, Abdeslam El Metoui a fait la passe de trois. Le Bruxellois n'était encore jamais venu à Ham-sur-Heure. "Mon objectif est clairement d'inscrire mon nom au palmarès du Delhalle, déclara-t-il. C'est juste dommage que je n'étais pas là lors de la première manche à Erpent mais je compte bien faire les courses à venir. Et si possible les gagner toutes!"

Catherine Martens dans son jardin

Deuxième à Erpent (il s'était alors fait devancer par Bastien Marinx), Nicolas Navet doit encore se contenter du premier accessit. "Mais avec ma 4e place obtenue à Bousval, je me positionne dans le haut du classement, précisait-il. Je suis en train de me réconcilier avec le challenge dans la mesure où j'avais été très déçu de terminer deuxième du général en 2018: alors que mes résultats étaient meilleurs, le premier, qui avait fait plus de courses que moi, avait été sacré. C'est oublié maintenant… J'ai moi aussi bien l'intention de faire un maximum de courses mais malheureusement je ne pourrai être présent à l'étape de Chimay. Dommage car j'y ai gardé un bon souvenir de ma dernière visite là-bas en 2018 (NDLR: 2e derrière Alexander Diaz-Rodriguez). "

Résident Virton, Nicolas Navet s'était levé très tôt pour être au départ. "À 6 h. Je me suis farci 165 km de route et je devrai en faire de même pour le retour. Mais le cadre de ce Val d'Heure méritait le déplacement. Le Delhalle me permet de voir du pays!" Le Vainqueur des Dix Miles de Charleroi, Lahcen El Matougui, a pris la 3e place.

Chez les féminines, La Nalinnoise Catherine Martens a obtenu une nouvelle victoire dans cette course qui lui est si chère car organisée chez elle par son club de jogging. "Mon entraîneur Fernand Brasseur m'avait conseillé de ne faire que la courte distance mais j'en voulais plus et j'ai su me montrer persuasive, souriait-elle. J'ai pris le rythme d'Éric Hardy sans me soucier des autres concurrentes. Et finalement quand je vois le niveau des dames sur la courte distance, je suis d'autant plus contente d'avoir couru la longue!"

Classements complets : 7.60 km | 14.00 km