Gerpinnes : voici comment tenir ses bonnes résolutions

Le coach Fabrice Depoorter livre ses secrets pour garder le cap des bonnes résolutions pour l’An neuf. Mots-clés: énergie, envie et engagement.

F.NG.
Gerpinnes : voici comment tenir ses bonnes résolutions

Le coach qui officie à Gerpinnes, chez Body Concept Training, peut se targuer d’avoir accompagné de grands entrepreneurs et personnalités pour asseoir ses dires. " Beaucoup de personnes confondent l’envie et la motivation. Cette dernière n’est jamais constante et s’estompe au fil du temps, ce qui provoque des abandons. Si on ne fonctionne qu’à la motivation, il se peut qu’à un moment, on connaisse un souci de confiance en soi. Lors de l’abandon de la résolution, on va penser qu’on ne va jamais au bout, qu’on a encore lâché.

Quelqu’un qui a envie de quelque chose et qui, en plus, est motivé, rien ne peut l’arrêter. Quand on a l’envie et que la motivation baisse, ce n’est pas grave. Il aura été installé une discipline pour y arriver. Si l’envie est accompagnée d’un pic de motivation, là il se passe de grandes choses comme l’avancement dans les projets, qu’ils soient professionnels ou physiques ! ", explique avec conviction Fabrice Depoorter.

Il est clair que le contexte global actuel n’est pas des plus réjouissants et que se laisser miner le moral est compréhensible. L’une des grandes résolutions souvent évoquées est la perte de poids ou encore se mettre à la pratique d’un sport. "Faire perdre du poids n’est pas trop compliqué, mais quand la motivation n’est plus là, c’est fini. Certaines personnes peuvent avoir des problèmes hormonaux sans le savoir, peiner à perdre du poids et tout arrêter. Il est nécessaire de mettre les choses en place pour atteindre ses objectifs."

Énergie en priorité

Grâce à son expérience, Fabrice ne jure que par trois mots : énergie, envie et engagement. "Il faut d’abord penser à son énergie en priorité. On ne pense pas à sa perte de poids. Celle-ci est une conséquence. C’est comme pour le gain d’argent. Si on fait quelque chose par passion parce qu’on en a envie et qu’en plus on gagne de l’argent, c’est génial. Même chose pour la perte de poids. Il faut mettre les choses en place, notamment pour être en bonne santé."

Avec une énergie qui rechargerait une voiture électrique simplement en la touchant, Fabrice s’est spécialisé et s’est lancé dans l’organisation de conférences. Si la première a été un succès "sold out", il sera encore possible d’assister à la prochaine, le 26 janvier prochain au Marignan, boulevard Tirou à Charleroi.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...