De Florennes à Sambreville, il volait des bouteilles d’alcool pour les revendre dans des «Pakis» et payer sa consommation de drogue

Malgré les apparences, le Florennois était plus accro à l’héroïne et à la cocaïne qu’à l’alcool. La vente servait à payer ses doses.

Catherine Dethine
De Florennes à Sambreville, il volait des bouteilles d’alcool pour les revendre dans des «Pakis» et payer sa consommation de drogue
©Семен Саливанчук

Sur les quatre prévenus dans ce dossier, deux sont présents. Parmi ceux-ci, un Florennois de 32 ans qui visiblement a de la suite dans les idées. En moins de 8 mois, il va commettre pas moins d’un vol avec violence et 12 vols simples commis (entre autres) à Philippeville, Onhaye, Sambreville ou encore Momignies.