Au CPAS, l’an 2023 sera celui de la réinsertion et de la mobilité

Au conseil communal de Doische, jeudi dernier, la présidente du CPAS, Bénédicte Hamoir, a présenté les axes poursuivis en 2023 : la réinsertion et la mobilité.

M.D.
 Les conseillers communaux se sont penchés sur le budget du CPAS.
Les conseillers communaux se sont penchés sur le budget du CPAS. ©EdA - 6041368069 

Au budget, parmi les dépenses notables, le personnel est en augmentation de 51 000 €. Cela s’explique par l’indexation, mais aussi par l’engagement d’un ouvrier pour assurer le taxi social. Celui-ci sera financé pour moitié par l’enveloppe APE et pour moitié par le Plan de cohésion sociale. Pour Bénédicte Hamoir, cet engagement était nécessaire pour assurer la continuité d’un service très demandé à Doische. Un nouveau véhicule sera également acheté dans ce cadre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...