Couvin: tentative de fraude au permis théorique

Une dame a voulu passer cette épreuve à la place d’une de ses amies qui avait déjà échoué à deux reprises.

S.M.
Couvin: tentative de fraude au permis théorique

Deux Andennaises sont poursuivies devant le tribunal correctionnel de Dinant pour une tentative de fraude au permis de conduire théorique, commise le 14 juillet 2022 à Couvin. Des peines de six et huit mois de prison avec sursis ont été requises, vendredi, à leur encontre.

L’une des deux prévenues s’est présentée au centre d’examen du permis de conduire de Mariembourg en se faisant passer pour une amie qui avait déjà raté deux fois cette épreuve. Mais le personnel du centre a vite remarqué qu’elle ne correspondait pas à la personne représentée sur la carte d’identité présentée.

Craignant de se voir infliger une sanction du SPW mobilité (NDLR : qu’elle a finalement eue avec une interdiction de repasser le permis dans les 12 mois), la prévenue qui a tenté d’obtenir son permis en fraudant a, dans la foulée, effectué une fausse déclaration de vol de portefeuille au commissariat de police d’Andenne, la Commune où elle réside. Elle espérait ainsi être couverte en cas de sanction.

Mais les policiers de la zone des Arches ont pris ce vol de portefeuille au sérieux et les devoirs d’enquête qu’ils ont effectués ont permis de relever le caractère frauduleux de cette déclaration de vol et, par la même occasion, de l’épisode du permis théorique. "La fraude au permis théorique est un phénomène bien réel, qui prend de l’ampleur et qui est dangereux puisqu’il permet à des gens qui ne savent pas conduire de se retrouver sur la route", indique le parquet de Namur.

Les avocats de la défense précisent qu’on n’est, ici, pas dans une "mafia du permis de conduire". S’agissant d’un fait isolé, des suspensions du prononcé sont sollicitées. Jugement le 16 décembre.