Bukran et Couvin, c’est déjà fini

Gabor Bukran n’a pas résisté à la nouvelle (et septième) défaite de Couvin contre St-Ghislain. Son T2 Miguel Braconnier assure l’intérim.

Thibaut Marmignon
 Gabor Bukran a dirigé son dernier match pour Couvin ce dimanche. Arrivé en 2020, il aura vécu deux années compliquées.
Gabor Bukran a dirigé son dernier match pour Couvin ce dimanche. Arrivé en 2020, il aura vécu deux années compliquées. ©Fred Moisse  

Entre Gabor Bukran et Couvin/Mariembourg, l’histoire s’est arrêtée ce lundi, quelques heures après la lourde défaite, 0-3, face à Saint-Ghislain. "On m’a proposé de partir et j’ai accepté, ça ne pouvait plus continuer, explique l’ancien joueur de Namur. C’est la vie d’un coach, quand les résultats ne suivent pas, il faut agir. On ne pouvait pas laisser filer le club vers la P1."